Qu’est-ce que le Steampunk ?

Dans cet article, je vais parler des origines du Steampunk et surtout vous donnez une description. Sans entrer dans les détails car il existe des guides Steampunk très complets. Je vais résumer et donner mon point de vue. Ce n’est pas une définition car chacun à la sienne. Le Steampunk est avant tout une esthétique.

La naissance du Steampunk

Dans les années 80, le « cyberpunk » faisait fureur. Des mondes virtuels, des humains connectés, les tenues flashy, une technologie androïde, la miniature, … Je citerai « Blade runner ». Cela bousculait les règles et les codes et c’était accrocheur.

Dans ces mêmes années, 3 étudiants américains K.W Jeter, Tim Powers et James Blaylock se mettent à l’écriture.

Powers a écrit « les voies d’Anubis » en 1983 et Blaylock a écrit « Homunculus » en 1986.

C’est en 1987, que le mot Steampunk apparaît dans une lettre écrite par Kevin Jeter au magasine Locus.

Un jour, les 3 compères ont inventé ce mot pour contrer le Cyberpunk.

Steam se rapporte à la vapeur des machines et punk plusieurs hypothèses, la première c’est que ce terme et là pour parodier le cyberpunk car l’idéologie littéraire du punk est moins présente dans le Steampunk. La deuxième, fait référence au DIY (do it yourself), le faire soi-même en autogestion, je vais y revenir avec l’esthétique.

 

Le Steampunk et l’uchronie

Définition de l’Uchronie : Récit d’événements fictifs à partir d’un point de départ historique. Récit basé sur la réécriture de l’Histoire et qui permet d’imaginer le monde si un événement passé avait eu une autre issue.

C’est une caractéristique du Steampunk. Réinventer l’Histoire que nous connaissons avec une évolution technologique inédite. Intégrer de l’imaginaire à partir d’un point de notre Histoire avec un aspect irréel comme de la magie, du féerique, de la fantaisie …

Nous pouvons même avoir des personnages très différents qui se rencontrent comme dans « La ligue des gentlemen extraordinaire ».

Une belle rencontre entre l’Histoire et l’imaginaire.

 

Le Steampunk et l’ère victorienne…mais pas que

Dans la plupart des romans, récits, films et autres, nous pouvons voir le Steampunk raccrocher à l’ère victorienne c’est-à-dire le 19e siècle. Je pense que cela tient au « décor » et à l’ambiance.

Steam = vapeur tient du fait que pendant cette période, la révolution industrielle implose. Le développement du chemin de fer, des mines, des gigantesques usines avec des machines à vapeurs mécaniques par conséquent à engrenages et des expositions universelles 1851 avec le Crystal Palace à Londres et La tour Eiffel en 1889. Une époque où les inventions sont nombreuses, impressionnantes, avant-gardistes et où la science et la littérature avaient une grande place.

Toutes ces inventions et cette industrialisation changeait le paysage, les villes. Les gens vivaient dans l’ombre de ces bâtiments et de la vapeur.

Une période un peu sombre et faite de souffrance pour la classe ouvrière.

 

exposition-universelle-1889
Train-a-vapeur
machine-à-vapeur
le-crystal-palace-exposition-universelle-1861
revolution-industrielle-presans-albert-meige
revolution-industrielle

Personnellement, je suis une steamer de l’ère victorienne par passion et j’ai vécu plusieurs années à Londres.

L’époque Edouardienne est aussi parmi les favoris. Nous pouvons également compter sur la Belle époque 1871-1914 jusqu’à la première guerre mondiale.

Aux U.S.A la guerre de sécession 1861-1865 est très prisée. Mais si nous partons du principe de l’Uchronie, alors nous pouvons prendre un personnage ou un décor d’un autre moment de notre Histoire par exemple de la 2e guerre mondiale.

Egalement pourquoi pas retravailler sa culture locale.

Le Steampunk, une histoire d’esthétisme

Tout le monde connaît le Steampunk en tous cas à quoi il ressemble. Nous le voyons de plus en plus ces dernières années mais le terme n’est pas connu de tous, nous parlons donc de retro-futurisme.

Les caractéristiques principales du Steampunk sont :

  • Le gigantisme, le démesuré, le complexe et l’extravagance avec de la tuyauterie. Il est plus visible aux U.S.A et notamment dans les productions, mais en France nous en avons aussi par exemple à Nantes avec « les machines de l’île de Nantes » l’éléphant du Sultan est très chouette et plus récemment dans ma ville à Nancy lors du défilé du Saint-Nicolas, une fête local. Le style Eiffel est beaucoup repris pour les structures.

 

Les-Machines-de-lle-de-Nantes
saint-nicolas
Saint-Nicolas Nancy
  • Réinventer une époque avec une technologie avancée mécanique à vapeur et bruyante 😉

 

  • Fabriqué soi-même ou customiser des éléments grâce au recyclage car il faut que les costumes soient fabriqués ou customiser plutôt qu’acheter, c’est une façon de s’approprier son personnage et son style. C’est pour cela que les Steampunk dans les festivals qui ont un stand (dont moi ;)) sont des artisans et artistes plasticiens. Nous vendons des articles fait à partir d’éléments récupérés. Nous nous inspirons de la littérature pour les personnages, les costumes et les accessoires. Il y a des artistes qui travaillent sur d’autres objets de la vie quotidienne, comme des voitures, des motos, des lampes, ….

     

    clavier steampunk
    tour ordinateur steampunk
    • Les matériaux utilisés et incontournables sont le cuivre, le laiton, le bois et le cuir.
    • Elle est belle, quand nous voyons du Steampunk c’est juste Wouah !

     

    Je ne parlerai pas de certaines choses comme de la littérature, ce sujet est vraiment trop vaste. Mais le Steampunk est un sous-genre de la science-fiction. Cependant Jules Verne ou de H.G Wells restent des références en matière d’inspiration.

      

    Dans les prochains articles, je reviendrai sur la culture, je vous ferai une liste et je développerai par catégorie mode, filmographie, musique, artistes et que le top à mes yeux.

     

    J’espère que cet article synthétique vous éclairera sur notre monde 😉

     

     

     

    A bientôt pour des aventures gigantesquement Steampunk.

         

        error: Ce contenu est protégé !